investissement locatif

Publié le 14.11.2013 par Paul Feller

Un bon investissement locatif, en quoi consiste t'il ?


Un bon investissement locatif se caractérise par un investissement rentable et remportant une plus-value lors de sa vente.  L’argent investi doit être évalué selon 3 critères :

1. la disponibilité de l’argent investi, 
2. la sécurité de l’investissement, 
3. et surtout de la rentabilité.

1. Disponibilité de l’investissement :

Un investisseur ne doit pas avoir besoin de l’argent qu’il envisage de faire fructifier.

Ce principe vaut d’autant plus pour un investissement immobilier. En effet, les délais de vente peuvent être considérables. Par conséquence la récupération rapide de l’investissement n’est pas facile. 

2. Sécurité de l’investissement

But de tout investissement doit être de fructifier suffisamment la mise permettant d’obtenir une plus-value. Toutefois, il faut également s’assurer contre les pertes.

Une idée fixe est qu’un placement immobilier ne peut que se valoriser. Pourtant, tout marché peut se retourner.

Pour se prémunir, il est recommandé d’investir dans la durée. Un investissement avec un objectif de 20 ans diminue nettement le risque de moins-value. Une autre recommandation pour se mettre à l’abri du marché est de combiner 2 facteurs essentiels à un bon investissement immobilier : l’emplacement et la qualité du bien

Le bon emplacement se caractérise par une région, une ville et un quartier attractif. Il faut évaluer le marché immobilier par rapport au bassin d’emploi de la région et de la ville où se situe l’investissement. Sachez que la valorisation du bien est plus rapide dans les agglomérations tel que Luxembourg Ville, Esch, Dudelange, Mersch, Ettelbruck / Diekirch etc, du fait de la pression immobilière (peu d’espaces pour toujours plus de nouveaux citadins).

Au niveau du quartier, la proximité de commerces de maisons relais et d’écoles est à prendre en considération. De même, il faut anticiper d’éventuels projets dans le quartier ciblé : réhabilitation de rues ou d’aménagements d’infrastructures (transport, équipements). 

La qualité du bien
* Un bon logement se caractérise par :
* une dimension et un équipement adapté au public visé,
* la capacité du bien (neuf ou ancien) à vieillir pour réduire le recours aux travaux,
* le respect de la législation et des normes 

Enfin, tout bon investisseur immobilier aura à cœur d’anticiper la montée du développement durable. Ainsi, une mauvaise isolation du logement associé à un chauffage coûteux en énergie peut ruiner la rentabilité de l’investissement.

3) La rentabilité de votre argent

La rentabilité du bien immobilier correspond au ratio entre les rentrées d’argent (les loyers annuels de la location) et le coût global de l’achat (frais de notaire et d’enregistrement inclus). Ce taux permet de le comparer aux taux bancaires.

De plus, il faut toujours évaluer la rentabilité nette en prenant en compte :
L’amortissement 
L’imposition des loyers perçus,
Les charges de copropriété (entretien, travaux…)
Les frais de gestion (régie de suivi de votre location)
Les frais d’assurance propriétaire non occupant,
Les assurances éventuelles de garantie du risque locatif (garantie des loyers impayés.)

A lire également : le prix d'achat 

Commentaires


- Il n'y a pas de commentaires. -